Patong Beach Bars - Phuket
Vacances phuket français
 
 
 
Welcome Patong Beach Tiger nightclub Tiger Discotheque Biere Singha Enseigne Suzy Wong Go Go Bar Suzy Wong Combi van bar - Patong Beach Vendeur souvenirs Bangla Road Ice bar - Patong Beach Hard Rock cafe - Patong Beach Hooters - Patong Beach Jeux de bar Spectacle Bangla Road Thai Pan discotheque Tiger Vendeuses fleurs Bangla Road gallery joomla lightboxby VisualLightBox.com v5.9
 

Comment ça marche ?...

Quelles que soient ses propres convictions sur le sujet, la découverte des bars et de la prostitution Thaïlandaise est un choc auquel il est difficile d’être préparé à l’avance.
Pour beaucoup de personnes (hommes en particulier), ces filles semblent toutes espérer passer la nuit avec le premier venu et ainsi chacun croit « leur » faire plaisir en les emmenant pour la nuit dans leur hôtel.
Mais avant d’aller plus loin, il y a un extrait de mon journal qui parle bien de tout ça à travers mes mots de l’époque.

"Je crois pouvoir décrire ces filles comme étant tout plein de petites copines aguicheuses d’une nuit ! En fait, bien que le principe ne soit pas différent, je n’arrive pas à parler d’elles comme de petites putes. Ces petits bouts de femmes de 18-30 ans n’ont absolument rien du coté vulgaire et obscène des prostituées que l’on peut croiser en Europe.
Pourtant l’ampleur de la profession ici dépasse l’imagination !
Est-il possible d’imaginer une ville entière truffée de bars, ces mêmes bars étant bondés de filles aux corps de modèles ? Eh bien c’est tout simplement ce que l’on trouve ici (en apparence) tous les soirs !
Par contre, là où ça fait mal à celui à qui il reste un peu de sentiments, c’est que ces filles, aussi merveilleuses soient-elles, ne sont intéressées que par une chose..., les 1 à 2000 Baht (monnaie Thaï) qu’un Farang (surnom des étrangers) quelconque va lui donner pour acheter son petit corps le temps d’une nuit".

Résister à la tentation est loin d’être une tâche facile. Je pense que n’importe quel homme ayant eu l’occasion de se trouver dans ce milieu confirmera mes mots.
Cela étant dit, est-ce par crainte des MST, le dégoût à l’idée d’acheter un être humain pour son corps, la peur de l’absence de sentiments et/ou d’amour, la participation à la destruction d’une vie ou tout à la fois que je ne suis pas entré dans ce trafic ? Je ne sais pas. J’ai simplement eu la chance de toujours me tenir à des relations verbales et amicales avec ces « déesses de la nuit ». Cela m’a non seulement permis de comprendre beaucoup de choses sur ce qui se passe dans ce milieu mais aussi sur la réalité des faits. C’est aussi ce qui me permet aujourd’hui d’écrire de façon détachée sur le sujet.

"... Oui des reines, mais des reines que l’on croise parfois aux regards effarouchés à l’idée de ce qu’elles ont eu où vont avoir à faire...
A cause de tout ça, je me sens parfois moi même mal à l’aise en me baladant côte à côte avec de mes amis Thaïs dans les rues les plus touristiques! C’est un peu comme si tout d’un coup je me sentais amalgamé à cette masse gluante que forme le tourisme sexuel, ici en Thaïlande !..."

Bien que les bars spécialisés dans la prostitution et le sex à Phuket soient implantés un peu partout dans les milieux touristiques de Phuket (et la Thaïlande en général), Patong Beach sur la côte ouest est certainement le lieu le plus touché de Phuket.
Un point à noter tout de même, c’est que comparé à l’Europe, la majorité (pas toutes…) des filles de bar en Thaïlande travaillent pour elles-mêmes. Même si elles sont rattachées à un bar qui leur paye un salaire pour attirer les clients. Ces filles sont donc des employées du bar où elles travaillent à la différence près qu’elles peuvent se faire emmener à n’importe quel moment de la soirée par les clients. Pour cela, l’intéressé va devoir payer une certaine somme d’argent au bar (appelé le « bar fine) pour pouvoir faire sortir la fille. Ceci est en fait pour compenser le fait que le bar perd une employée. En fait, la somme à payer au bar pour pouvoir emmener une fille avec soi est équivalente à son salaire de la journée, ce qui permet au bar de ne rien perdre.
C’est à partir de là que les filles sont libres de fixer leur prix qui leur reviendra à 100%. Tout ce qu’elles gagnent est totalement pour elles (dans la plupart des cas).
Ainsi les prix peuvent varier grandement suivant les personnes. Une autre particularité est que dans la plupart des cas, la fille restera pour toute la nuit avec son client.
Voici donc en gros comment ça se passe.
Mais attention, malgré la nature de leur travail, les filles de bar sont extrêmement jalouses (tout comme le reste des Thaïlandaises d’ailleurs) au point de déclancher des bagarres lorsqu’elles voient un de leur ancien client quitter un bar avec une autre fille ! Je suis absolument sérieux. Il m’est arrivé de voir quelques hauts talons voler…

Pas toutes les mêmes...

Avant toutes choses je tiens à bien préciser et insister sur un point : Bien que la profession soit très développée dans les zones touristiques, toutes les Thaïlandaises ne sont pas des prostituées ! Ceci peut vous sembler être un commentaire idiot si vous êtes tranquillement installé chez vous et que vous n’êtes jamais venu en Thaïlande mais croyez en mon expérience. A en juger par le comportement de certains visiteurs, c’est comme s’ils s’imaginaient que toutes les filles de ce pays étaient à « vendre » !
Il est indéniable que les Thaïlandaises sont très attractives. Mais une chose est encore plus sure, c’est qu’aucun touriste n’a aucune chance de pouvoir commencer une relation avec une Thaïlandaise qui ne soit pas une prostituée au cours de ses vacances. En Thaïlande, construire une relation qui ne soit pas pourrie par l’argent est une affaire de mois si pas plus avant d’arriver à un niveau d’intimité qui ne prendrait que quelques jours en Europe. Nous touchons ici à une première différence de taille entre deux cultures. La majorité des Thaïlandaises pensent encore qu’il est très important de garder sa virginité pour le mariage. Alors comment imaginer qu’il serait possible pour un étranger de passage, d’avoir une relation quelconque si ce n’est avec une fille de bar (bar girls) ? Beaucoup de monde s’en défend mais à ce jour, je connais que très peu de personnes autour de moi qui aie une copine qui ne soit pas issue de la prostitution. Et parmi ces quelques personnes, toutes vivent en Thaïlande depuis des années et ont été assez baignés dans la culture pour mieux la comprendre et s’y adapter.
Cela dit, je comprend très bien que tout ça ne soit pas évident à comprendre pour un nouveau venu en Thaïlande, même si ce n’est pas du tout ce que l’on voudrait croire en arrivant dans le pays!

Un jeu où tout le monde perd...

En dépits de toutes les excuses que peuvent trouver les personnes alimentant le milieu de la prostitution, ces filles ne seront jamais rendues heureuses avec leur argent. Il m’est arrivé d’entendre dire que de « faire sortir une fille en Europe coûtait en fait plus cher que de payer une prostituée et que donc, c’était pas bien différent sauf qu’en Thaïlande c’était plus facile et les filles sont plus dociles ». Je dois dire que ce genre de propos machos et dénués de tout sens morale sont juste bons à vous rendre nauséeux !
Quoi qu’il en soit, il y a quand même une certaine justice dans tout ça car au fond, tout le monde y perd, et parfois même beaucoup.

Je pense que du coté des filles il n’est pas nécessaire de s’attarder sur la vie qu’elles mènent et les difficultés physiques, morales et surtout psychologiques attachées à la nature de leurs travail.
Mais de l’autre coté il y a les hommes qui se retrouvent comme de petits chiens face à un nouvel os, qui ne savent plus se tenir ni se comporter.
Il m’est parfois arrivé de m’asseoir dans le coin d’un bar et observer les clients et leurs jeux. Je dois dire que ça fait froid dans le dos de voir des adultes et surtout des petit vieux bedonnant se comporter comme des gamins de 15 ans. Je dois dire que j’éprouve à la fois une grande admiration pour ces filles qui malgré le dégoût qu’elles peuvent éprouver pour leurs clients, sont tout de même capable de leur faire croire qu’elles n’attendent qu’eux et sont follement amoureuses. D’un autre coté, c’est la pitié qui prend la place de l’admiration quand je pense à ce qu’elles sont obligées de faire avec ces touristes qui semblent parfois venir faire en Thaïlande ce qu’ils n’auront jamais l’occasion d’accomplir dans leur pays d’origine si toutefois c’était légal dans certain cas.
Comme je le disais, certaines personnes y perdent beaucoup. J’ai vu des hommes y laisser de véritables fortunes allant jusqu’à leur nouvelle maison fraîchement construite en Thaïlande ! Non mais sérieusement, qui peut être assez naïf pour croire qu’une jeune Thaïlandaise de 18-25 ans peut être folle amoureuse d’un gars de plus de deux fois son âge, alors qu’elle vient à peine de le rencontrer ? C’est pourtant bel et bien le cas d’une majorité des hommes qui viennent en Thaïlande.

Mais ne généralisons pas, heureusement tout le mone n'est pas comme ça non plus.

Carte activi√©s, spectacles et tours √† Kathu et patong beach - Phuket Location de maison à Phuket - Thaïlande Chute d'eau de Kathu Waterfall - Phuket - Thaïlande Promenade à dos d'éléphant à Phuket - Thaïlande Spectacle Phuket Fantasea show - Thaïlande Spectacle Phuket Simon Cabaret show Bars et boites de nuit de Patong Beach - Phuket accrobranche zip line flying hanuman phuket Stand de tir kathu phuket shooting range Ski nautique et wakeboard au phuket wakepark Ring de boxe au Patong Bangla boxing stadium Phuket
 

 
Vacances à Phuket - Bars de Patong Beach - Phuket - Thaïlande